27 décembre 2013

Foires aux lopes

Foires aux lopes mai 31st, 2016
par waloou
Catégories: Humeur & Blog
Mots-clés: , , , , , , , , , , , , ,
Commentaires: 16 Commentaires

Les foires aux lopes sont des événements réguliers organisés par certains clubs, un peu comme les soirées «mousse» ou «t-shirt mouillés». Mais ce qu’il s’y passe est peut-être un poil plus torride…

waloou_028 Nées en Allemagne, dans les clubs de Hambourg, Berlin ou Mannheim, les foires aux lopes consistent en une mise en scène des rapports de domination et de soumission entre deux hommes. Le premier a le rôle du bourrin, de l’actif, du dominateur ; le second celui de la lope, du passif, du soumis. La mascarade file la métaphore du marché aux bestiaux et connaît des règles plutôt strictes.

Chaque participant à une foire aux lopes décide en amont de la soirée s’il sera bourrin ou lope et ne pourra dès lors plus changer de rôle. Les lopes entrent en premier dans la pièce, parfois appelée «la salle des saillies». Elles se dévêtissent, habillées seulement d’un sac de toile sur la tête, mains attachées, prêtes à s’offrir à leurs bourrins. En aucun cas, elles ne doivent pouvoir les voir ! Ceux-ci entrent alors à leur tour, nus également, et choisissent leurs proies. Les lopes ne peuvent se refuser lorsqu’elles ont été choisies.

Le rapport sexuel a lieu soit sur place, soit dans une autre pièce. Ensuite, les «soumis» sont remis à disposition des autres «dominateurs». Si ces manières peuvent paraître de premier abord un peu sauvages, il n’est jamais inutile de rappeler que les foires aux lopes se déroulent entre adultes très consentants, que chaque rapport est soumis aux règles très strictes du sexe sans risque et qu’en cas d’infraction, les organisateurs peuvent s’engager à porter plainte au pénal. Les foires aux lopes se déroulent donc dans un contexte ultra-sécurisé, chapeautées par des responsables d’établissements très vigilants. Et si les pratiques s’apparentent clairement à celles des soirées bondage et sadomasochisme (BDSM pour les initiés), la sexualité qui s’y épanouit n’est pas forcément hard et extrême. Le simple jeu de rôle entre un bourrin et une lope peut parfois suffire au plaisir des participants. Ici, les soirées ne s’achèvent pas forcément par une session uro ou double fist ! Entre une foire au lopes et une fille qui inonde de pastis son t-shirt blanc à la féria de Béziers devant une bande de mâles en rut, il n’y a donc qu’un pas…

Je viens de trouver un reportage très assez détaillé de « La voix du X » sur le déroulement d’une foire aux lopes qui était organisée à Berlin en Avril 2016. Je vous met le lien direct  On a testé la Foire aux lopes de Berlin


14 mars 2013

Rencontre avec Elvis

Rencontre avec Elvis avril 21st, 2014
par waloou
Catégories: Mes expériences vécues
Mots-clés: , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Commentaires: 16 Commentaires

Mes dernières expériences se limitent ces derniers temps à sucer et me faire baiser lorsqu’une occasion réelle se présente.

Ma dernière lubie en date est la zoophilie, découverte il y a environ un an. La vue de ces queues canines et chevalines tendues à l’extrême et fourrageant ces bouches et ces anus me met dans un état d’excitation avancé.

Il y a quelques jours, je fus comblé…

waloou_025J’ai fait la connaissance d’un homme, cultivé et sympathique, avec qui je me suis lié d’amitié.

Il possède une petite maison à la campagne et au fil de nos discussions, il m’invita naturellement à venir passer une journée chez lui, prétexte à un bon repas et une bonne discussion.

J’arrivais vers onze heures chez lui, dans un petit paradis isolé. Il m’accueillit avec plaisir et une franche accolade. Il me fit visiter sa demeure, le jardin et me présenta sa fierté, Elvis un beau rottweiler de deux ans et demi.

Nous passâmes à table, pour un fort bon dîner copieusement arrosé, il en va de soi.

Après le repas, je pris un peu l’air, histoire de faire passer mes vapeurs d’alcool.

Pendant ce temps, mon hôte mis des chaussettes aux pattes d’Elvis et m’appela pour me dire qu’il était prêt. Je revenais dans le salon et mon hôte me dit de me dévêtir.

Ivre de sensations, je me dévêtis rapidement, le sexe tendu, prêt à exploser et je me mis à 4 pattes, et, sous l’effet de l’alcool, je réclamais finalement à me faire baiser comme une salope!

Le moment était enfin arrivé! Elvis tournait autour de moi et la vue de la taille du sexe entre les pattes de l’animal fixa mon attention! Quel engin!

Mon hôte sembla remarquer mon trouble mais ne dit rien. Il parlait à Elvis, nous mettant en confiance mutuelle, touchait au fourreau d’Elvis, d’où commençait à émerger une queue monumentale!

Je salivais d’avance!

Mon hôte caressait le flanc d’Elvis d’une main et pris l’engin dans l’autre et le dirigeait vers mon anus déjà tout lubrifié, puis le poussant au plus profond de mon intimité.

Je sentais cette bite énorme grossir en moi et je savais qu’Elvis allait verrouiller cette saillie.

La sensation de cette queue qui me ravageait les entrailles, les flots de sperme chauds qui m’inondaient  me faisait gémir de plaisir et mon sexe se tendait, prêt à exploser. Je bandais comme rarement dans ma vie.

Mon hôte me fourra sa bite énorme dans ma bouche pour faire taire ces râles de plaisir et je me mis à le sucer avec avidité, ce qui n’eut pas l’air de lui déplaire! J’aspirais avant tout à le faire jouir pour en prendre le plus possible. Son gland tapait contre le fond de ma gorge, et je sentis à ses grognements de plaisir que j’allais étancher ma soif…

Une énorme giclée de sperme chaud et épais vint éclabousser mon palais, et j’avalais tout sous l’effet de la surprise mais surtout de la gourmandise!

J’en eu le souffle coupé et j’ai joui instantanément, mon foutre allant gicler sur le carrelage du salon.

Elvis continuait à me remplir royalement pendant de longues minutes, puis se retira d’un coup de mon cul, me laissant la rondelle bien ouverte ruisseler le trop plein de semence le long de mes cuisses.

Mon hôte me tendit le sexe d’Elvis que je me mis à sucer pour le récompenser de la longue saillie et de l’extase reçue, ce qui me refit bander.

Mon hôte le constatant, entreprit de me sucer, prenant soin de bien nettoyer le sperme encore présent de ma précédente éjaculation.

Le résultat ne se fit pas attendre! J’explosais à nouveau, lui inondant le visage et la bouche.

Quel pied j’ai pris ce jour là !

 


22 avril 2012

Me découvrir davantage

Mes fesses bien clean préparées en attente d’être défoncées

waloou_42 waloou_43 waloou_006

Ma petite queue de lope qui me sert juste à satisfaire mes besoins naturels

waloou_41 waloou_008 waloou_009

Mon coté féminin, avec des tétons très tactiles

waloou_40 waloou_020 waloou_44

20 avril 2016

Mes recherches

Je décris dans cet article tout ce que j’aime et ce que je recherche avec vous les hommes.

Si vous souhaitez m’utiliser seul ou me partager à plusieurs, n’hésitez pas à me contacter, ça ne coute rien et ça n’engage à rien.

 Un exemple, tu veux te vider les couilles rapidement après le boulot en voiture, ou tu veux me baiser en levrette en me tapant les fesses dans un parking ou plus longuement chez toi, n’hésite pas à me le demander.

Dilatation : Je suis un adepte de la dilatation anale. Je recherche un « médecin spécialisé » en investigation anale pour de longues séances de dilatation progressive pouvant me recevoir dans son « cabinet ». Je le souhaite imaginatif dans son traitement (outillé ou manuel) pour éduquer ma chatte. Quand ma fente est bien chaude, mon trou de balle se transforme en tunnel.
Je possède une boite à outils avec des plugs, gods et un spéculum.

Exhibition : J’aime être exhibé pendant les rapports et devoir satisfaire le ou les voyeurs de préférence dans un lieu insolite, être filmé et / ou photographié durant mes rencontres.

Fellation : J’adore ça, j’aime être (à genoux) devant une (ou plusieurs) queue et la faire vibrer et grossir sous mes coups de langue… jusqu’à l’explosion.
J’aime sucer longtemps ou une pipe rapide avec éjaculation faciale ou buccale, ma langue butine ton gland… ma bouche gobe tes boules…

Pluralité : Servir de vide couilles, me faire humilier et arroser.

  • Glory Hole : C’est un endroit que j’affectionne particulièrement.
  • Gang Bang et Abattage : J’aime être utilisé par plusieurs hommes très actifs en même temps ou à la chaine.
  • Bukkake : Me faire arroser de multiples éjacs faciales; du foutre rien que pour moi, hummm.

Sodomie : J’aime me faire baiser, être à quatre pattes. La sensation d’une queue aller et venir entre mes reins, sentir un ventre marteler mes fesses ou assis sur une queue et avoir l’extase d’être bien rempli pour bien me faire couiner.

Si tu as la queue et les couilles pas trop grosses, plutôt pendantes bien épilées et enduites de gel, tu peux les pousser et les rentrer dans mon cul.

Soumission : J’aime obéir et être dirigé par un homme cochon, vicieux, fougueux et un brin autoritaire.

  • Fessée : J’aime recevoir la fessée et sentir mes fesses chauffer et rougir.
  • Insulte : J’aime les insultes et paroles cochonnes pendant l’acte.

Sperme : Tu aimes éjaculer sur un visage ou en bouche; ça tombe bien, j’adore la saveur du sperme; je peux avaler ton foutre jusqu’à la dernière goutte, mais aussi jouer avec et le recracher. Tu peux aussi déverser ta semence sur mes fesses, mes cuisses ou sur une autre partie de mon corps. Selon certaines conditions, j’accepte une saillie avec fécondation anale (mais là, on en reparle ensemble avant).

Uro : Ce rapport « Dominant / Soumis » m’excite beaucoup. Après les galipettes, si je suis excité et le désir est commun, je peux être receveur buccal ou anal pour un petit (ou gros) pipi. Ça peut aller de la douche, en passant par la dégustation dans un verre ou à la source ou d’autres jeux. Je peux écarter ma fente bien ouverte, tu peux pisser dessus pour bien le remplir.

Zoo : C’est un fantasme que je souhaite réaliser prochainement. J’ai réalisé l’aventure d’être offert comme une femelle à un toutou pour une saillie, bien entendu en toute sécurité avec le maître. Je suis ouvert à d’autres aventures similaires si tu veux me faire saillir par ton toutou. Je suis ouvert, on peux en discuter.